Lycée Pilote Sfax Index du Forum
Lycée Pilote Sfax
Forum des élèves du LPS
 
Lycée Pilote Sfax Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: coin de la poésie ::
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lycée Pilote Sfax Index du Forum -> Divers -> Discussions générales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BALKISS
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2007
Messages: 2 618
Localisation: Sfax

MessagePosté le: Dim 6 Avr - 21:17 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

Here's the lyrics of a beautiful song:

 
Good Enough 
Code:

Hey your glass is empty
it's a hell of a long way home
why don't you let me take you
it's no good to go alone
I never would have opened up
but you seemed so real to me
after all the bullshit I've heard
it's refreshing not to see
I don't have to pretend
she doesn't expect it from me
Don't tell me I haven't been good to you
don't tell me I have never been there for you
don't tell me why
nothing is good enough
Hey little girl would you like some candy
your momma said that it's OK
The door is open come on outside
no I can't come out today
it's not the wind that cracked your shoulder
and threw you to the ground
who's there that makes you so afraid
you're shaken to the bone
and I don't understand
you deserve so much more than this
So don't tell me why
he's never been good to you
don't tell me why
he's never been there for you
don't you know that why
is simply not good enough
so just let me try
and I will be good to you
just let me try
and I will be there for you
I'll show you why
you're so much more than good enough...


______________________________________________
من اتسع علمه قل إنكاره
الصمت حصن من غير حائط ...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Avr - 21:17 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mami
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2007
Messages: 3 818

MessagePosté le: Dim 6 Avr - 21:56 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

Mon coup de cœur du moment OK

Grand Corps Malade - Les voyages en train

Citation:
J'crois qu'les histoires d'amour c'est comme les voyages en train,
Et quand j'vois tous ces voyageurs parfois j'aimerais en être un,
Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare ?
Pourquoi tu crois qu'on flippe autant d'arriver en retard ?

Les trains démarrent souvent au moment où l'on s'y attend le moins,
Et l'histoire d'amour t'emporte sous l'oeil impuissant des témoins,
Les témoins c'est tes potes qui te disent au revoir sur le quai,
Ils regardent le train s'éloigner avec un sourire inquiet,
Toi aussi tu leur fais signe et t'imagines leurs commentaires,
Certains pensent que tu t'plantes et qu't'as pas les pieds sur terre,
Chacun y va d'son pronostic sur la durée du voyage,
Pour la plupart le train va dérailler dès l'premier orage.

Le grand amour change forcément ton comportement,
Dès l'premier jour faut bien choisir ton compartiment,
Siège couloir ou contre la vitre il faut trouver la bonne place,
Tu choisis quoi une love story de première ou d'seconde classe ?

Dans les premiers kilomètres tu n'as d'yeux que pour son visage,
Tu calcules pas derrière la fenêtre le défilé des paysages,
Tu te sens vivant tu te sens léger tu ne vois pas passer l'heure,
T'es tellement bien que t'as presque envie d'embrasser le contrôleur.

Mais la magie ne dure qu'un temps et ton histoire bat de l'aile,
Toi tu te dis que tu n'y es pour rien et que c'est sa faute à elle,
Le ronronnement du train te saoule et chaque virage t'écoeure,
Faut que tu te lèves que tu marches tu vas te dégourdir le coeur.

Et le train ralentit, c'est déjà la fin de ton histoire,
En plus t'es comme un con tes potes sont restés à l'autre gare,
Tu dis au revoir à celle que t'appelleras désormais ton ex,
Dans son agenda sur ton nom elle va passer un coup de tipex.

C'est vrai que les histoires d'amour c'est comme les voyages en train,
Et quand je vois tous ces voyageurs parfois j'aimerais en être un,
Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare ?
Pourquoi tu crois qu'on flippe autant d'arriver en retard ?

Pour beaucoup la vie se résume à essayer de monter dans le train,
A connaître ce qu'est l'amour et se découvrir plein d'entrain,
Pour beaucoup l'objectif est d'arriver à la bonne heure,
Pour réussir son voyage et avoir accès au bonheur.

Il est facile de prendre un train encore faut-il prendre le bon,
Moi je suis monté dans deux trois rames mais c'était pas le bon wagon,
Car les trains sont capricieux et certains sont inaccessibles,
Et je ne crois pas tout le temps qu'avec la SNCF c'est possible.

Il y a ceux pour qui les trains sont toujours en grève,
Et leurs histoires d'amour n'existent que dans leurs rêves,
Et y a ceux qui foncent dans le premier train sans faire attention,
Mais forcément ils descendront déçus à la prochaine station,
Y a celles qui flippent de s'engager parce qu'elles sont trop émotives,
Pour elles c'est trop risqué de s'accrocher à la locomotive,
Et y a les aventuriers qu'enchaînent voyage sur voyage,
Dès qu'une histoire est terminée ils attaquent une autre page.

Moi après mon seul vrai voyage j'ai souffert pendant des mois,
On s'est quitté d'un commun accord mais elle était plus d'accord que moi,
Depuis je traîne sur le quai je regarde les trains au départ,
Y a des portes qui s'ouvrent mais dans une gare je me sens à part.

Il paraît que les voyages en train finissent mal en général,
Si pour toi c'est le cas accroche-toi et garde le moral,
Car une chose est certaine y aura toujours un terminus,
Maintenant tu es prévenu la prochaine fois tu prendras le bus.


Faites signe si vous voulez le lien de téléchargement.
______________________________________________
Revenir en haut
BALKISS
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2007
Messages: 2 618
Localisation: Sfax

MessagePosté le: Lun 7 Avr - 14:34 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

beautiful meanings indeed
______________________________________________
من اتسع علمه قل إنكاره
الصمت حصن من غير حائط ...
Revenir en haut
sassouna
Premier(e) de sa classe

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2008
Messages: 665
Localisation: Sfax.Gremda

MessagePosté le: Ven 11 Avr - 19:05 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

lyrices de "savoir aimer"  j'adore ces paroles

Savoir sourire,
À une inconnue qui passe,
N'en garder aucune trace,
Sinon celle du plaisir
Savoir aimer
Sans rien attendre en retour,
Ni égard, ni grand amour,
Pas même l'espoir d'être aimé,


Mais savoir donner,
Donner sans reprendre,
Ne rien faire qu'apprendre
Apprendre à aimer,
Aimer sans attendre,
Aimer à tout prendre,
Apprendre à sourire,
Rien que pour le geste,
Sans vouloir le reste
Et apprendre à Vivre
Et s'en aller.

Savoir attendre,
Goûter à ce plein bonheur
Qu'on vous donne comme par erreur,
Tant on ne l'attendait plus.
Se voir y croire
pour tromper la peur du vide
Ancrée comme autant de rides
Qui ternissent les miroirs



Savoir souffrir
En silence, sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à vouloir mourir
Et se relever
Comme on renaît de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé.



Apprendre à rêver
À rêver pour deux,
Rien qu'en fermant les yeux,
Et savoir donner
Donner sans rature
Ni demi-mesure
Apprendre à rester.
Vouloir jusqu'au bout
Rester malgré tout,
Apprendre à aimer,
Et s'en aller,
Et s'en aller...
Revenir en haut
BALKISS
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2007
Messages: 2 618
Localisation: Sfax

MessagePosté le: Ven 18 Avr - 14:24 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

fReEdoM oF spEAcH
O*t*H*e*R
lAnGuE
 

LiVINg in My OwN WoRLd

cOmMe un vOyAgeUr Qui ReGarde AiLLeUr

LiViNg My LiFe iN CoLd
Et Je MaRcHe sAnS BrUit pOuR eTrE mEiLLeUr
 

KeEpInG aLiVe My dReAmS iN MiNd
DaNs un MoNde qui efface SaNs Garder dE TrAcEs

LoOKinG At tHeM as SwEeT & KiNd
MaIs cEux nE sOnT qUe DeS GeNs qUi M'agaCent
 

WiThOut AnY sMiLe I sTanD
Et SaNs CoMPrEnDrE ni détReSse Ni eSpOIr

nOoNe WiLL kNoW OR UnDERsTand
cOomMeNT jE mE vOiX sAnS avOiR De mIRoIr


 

___________________________________________By MoI

 

______________________________________________
من اتسع علمه قل إنكاره
الصمت حصن من غير حائط ...
Revenir en haut
sassouna
Premier(e) de sa classe

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2008
Messages: 665
Localisation: Sfax.Gremda

MessagePosté le: Mar 3 Juin - 21:56 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

c'est un petit poème composé par moi et mon ami pour un projet d'angalis about family:

When I close my eyes
And think about my life
I thank god for everything
Health, food and drink,
And especially for the gift offered to me
To have my family around me
In order to provide tenderness
Protection, security and happiness
We help each other all the days
And give the hand in many ways
Parents are the holders of wisdom
And they teach us the meaning of freedom
Problems never separate the members
Because we are like five fingers
Love is a treasure
Which we provide with a pleasure.

Revenir en haut
BALKISS
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2007
Messages: 2 618
Localisation: Sfax

MessagePosté le: Mer 4 Juin - 12:12 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

Okay SA7it c très bien!
______________________________________________
من اتسع علمه قل إنكاره
الصمت حصن من غير حائط ...
Revenir en haut
sassouna
Premier(e) de sa classe

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2008
Messages: 665
Localisation: Sfax.Gremda

MessagePosté le: Jeu 12 Juin - 23:51 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

un poème que j'ai trouvé sur un blog et qui m'a plu;il est très touchant:

I was & I am..

I was alive..
I was breathing..
sometimes dreaming..
It was a life..
It wasn't so empty..
and no so full..
It was mine..
and that is so cool..
I smelled some hope..
I tasted some joy..
I loved its flavor..
I love it true..

It wasn't so perfect..
there was some pain..
whatever, I like it..
there was no blame..
It was the big happy
fighting the little sad..
yes, the big has won
'cause he was the happy mad..
that's all it stands..

size is an image..
happiness was the whole..
trust me if you rich it
you'll never fall..
I wrote it in my window
I wrote it in my wall..
feelings used to be true..
my true white sky..
my pink mirror too..
preserve it, I tried..
protect it, I do..

lies were the reflect of it
into a mirror tainted in blue..
with time, all has changed ..
blue becomes black..
and it can't come back..
I played with colours..
I dropped the pink..
oh god, it was a mistake..
the mirror was my only link..
I lost my hope through..

I had to blame someone
when I found you..
I couldn't see in it ..
but I could see in you..
I'm the one to blame..
that was so cruel..
so I broke it to hide it..
and I broke a rule..
I cried in vain..
Pieces were lost
and it wasn't my aim..

now I'm searching my pieces..
I want them all..
maybe I'm spoiled..
I claim my doll..
not to fix the mirror
but to remember my goal..
I remember that I was..
but now, I am and I am..
I want to be what I was..
the happiest I'll become..
I'll have satisfaction..
never think about perfection..

well, I still alive..
and till now, this is my life..
Revenir en haut
BALKISS
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2007
Messages: 2 618
Localisation: Sfax

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 16:40 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant


What you give, you get back


What you give, you get back
As long as I can think I've been
Running to be free
There's not a place that could have been too far
Had nothing but a bag of dreams
And this old guitar
A couple of songs to play for you an me
There's so much love inside of me
That wants to be released
I can't help it so I give it all away
What you give you get it back
So take my love just because it's all I have
Take my heart take my soul
I just never want it back
As long as I've been living
I've had music in my veins
I can't go on without it anymore
My suitcase is a wanderer
That takes me I believe
For a walk right across your heart
There's so much love inside of you
That wants to be released
And all you gotta do is let it go
What you give you get back
So take my love just because it's all I have
Take my heart take my soul
I just never want it back
Cause the love you give, is the love you'll get
There's so much love inside of me
That wants to be released
I can't help it so I gave it all away
What you give you get back
So take my love just because it's all I have
What you give you get back
So take my love just because it's all I have
Take my heart take my soul
I just never want it back
Cause your love, your love is all I have
All I have
Love is all we have
All I have

A rock song by Scorpions
______________________________________________
من اتسع علمه قل إنكاره
الصمت حصن من غير حائط ...
Revenir en haut
BALKISS
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2007
Messages: 2 618
Localisation: Sfax

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 18:13 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

Maybe I Maybe You
Okay

Maybe I, maybe you
Can make a change to the world
We're reaching out for a soul
That's kind of lost in the dark

Maybe I, maybe you
Can find the key to the stars
To catch the spirit of hope
To save one hopeless heart

You look up to the sky
With all those questions in mind
All you need is to hear
The voice of your heart
In a world full of pain
Someone's calling your name
Why don't we make if true
Maybe I, maybe you

Maybe I, maybe you
Are just dreaming sometimes
But the world would be cold
Without dreamers like you

Maybe I, maybe you
Are just soldiers of love
Born to carry the flame
Bringin' light to the dark

You look up to the sky
With all those questions in mind
All you need is to hear
The voice of your heart
In a world full of pain
Someone's calling your name
Why don't we make if true
Maybe I, maybe you
______________________________________________
من اتسع علمه قل إنكاره
الصمت حصن من غير حائط ...
Revenir en haut
Dadoushka
Elève paresseux

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 81
Localisation: Sfax

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 14:48 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

JE SUIS POUR LE TERRORISME
NIZAR KABBANI



De terrorisme on nous accuse
Si nous osons prendre défense
De notre femme et de la rose
Et de l'azur et du poème
Si nous osons prendre défense
D'une patrie sans eau sans air
D'une patrie qui a perdu
Sa tente et sa chamelle
Et même son café noir.
De terrorisme on nous accuse
Si nous osons prendre défense
De la crinière
De la reine de Saba
Des lèvres de Maysoun
Des noms de nos plus belles filles,
Du khol qui de leurs cils
En pluie retombe
Comme une chose révélée.
Certes vous ne trouverez pas
En ma possession
De poésie secrète
Ni de parler énigmatique
Ou des ouvrages clandestins,
Et par devers moi je ne garde
Aucun poème traversant
La rue, caché derrière son voile.
De terrorisme on nous accuse
Quand nous décrivons les dépouilles
D'une patrie
Décomposée et dénudée
Et dont les restes en lambeaux
Sont dispersés aux quatre vents…,
D'une patrie
Cherchant son adresse et son nom…
D'une patrie ne conservant
De ses antiques épopées
Que les élégies de Khansa…,
D'une patrie
Où ni le rouge, ni le jaune, ni le vert
Ne teignent plus les horizons…,
D'une patrie qui nous défend
D'écouter les informations
Ou d'acheter quelque journal…,
D'une patrie où les oiseaux
Sont censurés dans leurs chansons,
D'une patrie où, terrifiés,
Les écrivains ont pris le pli
D'écrire la page du néant…,
D'une patrie
Qui ressemblerait dans sa forme
A la poésie
Dans notre pays
Sorte de langage égaré
Improvisé
Sans aucun lien avec les êtres
Sans aucun lien avec leur terre
Ni avec les problèmes
Dans lesquels ils se débattent vainement,
D'une patrie allant pieds nus
Et sans aucune dignité
Vers la paix négociée…
D'une patrie
Où les hommes pris de panique
Ont fait pipi dans leurs culottes
Et où ne restent que les femmes.
Le sel amer est dans nos yeux
Et sur nos lèvres,
Il est dans nos propres propos.
Notre âme a-t-elle été touchée
De stérilité héritée
Léguée par la tribu Kahtane.
Dans notre nation,
Il n'y a plus de Mu'awya
Plus de Abu Sufiane
Plus personne pour crier "Gare" !
A la face de ceux qui ont abandonné
A autrui notre foyer
Et notre huile et notre pain
Transformant notre maison
Si heureuse en capharnaum.
Il ne reste plus rien de notre poésie
Qui n'ait sur le lit sur tyran
Perdu sa virginité.
Du mépris nous avons pris
Le pli de l'habitude.
Que reste-t-il donc de l'homme
Lorsqu'il s'habitue au mépris ?
Je recherche dans les feuilles de l'Histoire
Usaman Ibn Munkid
Okba Ibn Nafi',
Je recherche Omar,
Je recherche Hamza,
Et Khalid chevauchant
Vers la Grande Syrie,
Je recherche al Mu'tacim
Sauvant les femmes
De la barbarie des envahisseurs
Et des furies des flammes,
Je recherche dans ce siècle attardé
Et ne trouve dans la nuit
Que des chats apeurés
Craignant pour leur personne
Le pouvoir des souris.
Avons-nous été atteints
De nationale cécité ?
Ou bien tout simplement
Souffrons-nous de daltonisme ?
De terrorisme on nous accuse
Quand nous refusons notre mort
Sous les râteaux israéliens
Qui ratissent notre terre
Qui ratissent notre Histoire
Qui ratissent notre Evangile
Qui ratissent notre Coran
Et le sol de nos prophètes.
Si c'est là notre crime
Que vive le terrorisme !
De terrorisme on nous accuse
Si nous refusons que les Juifs
Que les Mongols et les Barbares
Nous effacent de leur main.
Oui, nous lançons des pierres
Sur la maison de verre
Du Conseil de Sécurité
Soumis à l'empereur suprême.
De terrorisme on nous accuse
Lorsque nous refusons
De négocier avec les loups
Et de tendre nos deux bras
A la prostitution.
L'Amérique
Ennemie de la culture humaine
Elle-même sans culture,
Ennemie de l'urbaine civilisation
Dont elle-même est dépourvue,
L'Amérique
Bâtisse géante
Mais sans murs.
De terrorisme on nous accuse
Si nous refusons un siècle
Où ce pays de lui-même satisfait
S'est érigé
En traducteur assermenté
De la langue des Hébreux

______________________________________________
Regarde autour de toi, tu ne vas voir que ton image...
Revenir en haut
Dadoushka
Elève paresseux

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 81
Localisation: Sfax

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 14:54 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

Rêves de ma jeunesse
Abou el kacem Chebbi

N’ont-ils pas, de naissance,
Une santé chétive et faible
Les rêves des jeunes hommes
Brisés comme des branches
Par les malheurs incessants
Qui tombent ainsi que la grêle ?
J’ai demandé aux ténèbres
Où avaient disparu
Les rêves de ma jeunesse
Elles m’ont répondu :
Les vents obliques les ont chassés
Les dispersant en tous sens.
Et lorsque j’ai demandé aux vents où donc ils les
Avaient emportés, ils répliquèrent :
Le torrent du destin les ont engloutis
A tout jamais
Dans les flots noirs du malheur.
Ils sont devenus poussière, fumée, néant
Tel le grain broyé dessous la meule,
Envolés sur le srivages de fièvre,
Proie des flots noirs
Où la vague affreuse, crie.

______________________________________________
Regarde autour de toi, tu ne vas voir que ton image...
Revenir en haut
Tutu
Premier(e) de sa classe

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2007
Messages: 1 076

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 16:14 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

لست أدري
إيليا أبو ماضي

Okay
جئت لا اعلم من اين ولكني اتيت
ولقد ابصرت قدامي طريقا .فمشيت
وسابقى سائرا ان شئت هذا ام ابيت
كيف جئت .كيف ابصرت طريقي.. لست ادري

اجديد ام قديم انا في هذا الوجود
هل انا حر طليق .ام اسير في قيود
هل انا قائد نفسي في حياتي .ام مقود
اتمنى انني ادري ولكن .. لست ادري

وطريقي ما طريقي ؟اطويل ام قصير
هل انا اصعد .ام اهبط فيه واغور
اانا سائر في الدرب ام الدرب يسير
ام كلانا واقفا.والدهر يجري .... لست ادري

اوراء القبر بعدالموت .بعث ونشور
فحياة فخلود.ام فناء فدثور
اكلام الناس صدق.ام كلام الناس زور
اصحيح ان بعض الناس يدري.... لست ادري

قد رايت الشهب.لاتدري لماذا تشرق
ورايت السحب .لاتدري لماذ تغدق
ورايت الغاب.لاتدري لمذا تورق
فلماذا كلها في الجهل مثلي ... لست ادري

كلما ايقنت اني قدامطت السترعني
وبلغت السر سري.ضحكت نفسي مني
قد وجدت الياس والحيرة لكن لم اجدني
فهل الجهل نعيم . ام جحيم... لست ادري

انالا اذكر شيئا من حياتي الماضيه
انا لا اعرف شيئا عن حياتي الاتيه
لي ذات.غير اني لست ادري ماهيه
فمتى تعرف ذاتي كنة ذاتي... لست ادري

انني جئت وامضي.وانا لااعلم
انا لغز .وذهابي كمجيئي طلسم
والذي اوجدهذا اللغز..لغز مبهم
لا تجادل..ذو الحجى من قال اني لست ادري

اتراني قبلما اصبحت انسانا سويا
كنت محوا.او محالا.ام تراني كنت شيئا
الهذا اللغز حل. ام سيبقى ابديا
لست ادري ولماذا لست ا دري لست ادري

______________________________________________
sbagliando si impara
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dadoushka
Elève paresseux

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 81
Localisation: Sfax

MessagePosté le: Dim 22 Juin - 14:48 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

One of my best singers MEJDA ROUMI:la fleur de Liban

طوق الياسمين - من ديوان " قصائد " - 1956 - أغنية : ماجدة الرومي


شكراً.. لطوق الياسمين
وضحكت لي.. وظننت أنك تعرفين
معنى سوار الياسمين
يأتي به رجل إليك
ظننت أنك تدركين

*

وجلست في ركن ركين
تسرحين
وتنقطين العطر من قارورة و تدمدمين
لحناً فرنسي الرنين
لحناً كأيامي حزين
قدماك في الخف المقصب
جدولان من الحنين
وقصدت دولاب الملابس
تقلعين .. وترتدين
وطلبت أن أختار ماذا تلبسين
أفلي إذن ؟
أفلي أنا تتجملين ؟
ووقفت .. في دوامة الأوان ملتهب الجبين
الأسود المكشوف من كتفيه
هل ترتدين ؟
لكنه لون حزين
لون كأيامي حزين
ولبسته
وربطت طوق الياسمين
وظننت أنك تعرفين
معنى سوار الياسمين
يأتي به رجل إليك
ظننت أنك تدركين..
هذا المساء
بحانة صغرى رأيتك ترقصين
تتكسرين على زنود المعجبين
تتكسرين
وتدمدمين
قي أذن فارسك الأمين
لحناً فرنسي الرنين
لحناً كأيامي حزين

*

وبدأت أكتشف اليقين
وعرفت أنك للسوى تتجملين
وله ترشين العطور
وتقلعين
وترتدين
ولمحت طوق الياسمين
في الأرض .. مكتوم الأنين
كالجثة البيضاء
تدفعه جموع الراقصين
ويهم فارسك الجميل بأخذه
فتمانعين
وتقهقهين
" لاشيء يستدعي انحناْك
ذاك طوق الياسمين
.. "


نزار قباني
______________________________________________
Regarde autour de toi, tu ne vas voir que ton image...
Revenir en haut
sassouna
Premier(e) de sa classe

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2008
Messages: 665
Localisation: Sfax.Gremda

MessagePosté le: Dim 22 Juin - 14:58 (2008)    Sujet du message: coin de la poésie Répondre en citant

Dadoushka a écrit:
One of my best singers MEJDA ROUMI:la fleur de Liban

طوق الياسمين - من ديوان " قصائد " - 1956 - أغنية : ماجدة الرومي


شكراً.. لطوق الياسمين
وضحكت لي.. وظننت أنك تعرفين
معنى سوار الياسمين
يأتي به رجل إليك
ظننت أنك تدركين

*

وجلست في ركن ركين
تسرحين
وتنقطين العطر من قارورة و تدمدمين
لحناً فرنسي الرنين
لحناً كأيامي حزين
قدماك في الخف المقصب
جدولان من الحنين
وقصدت دولاب الملابس
تقلعين .. وترتدين
وطلبت أن أختار ماذا تلبسين
أفلي إذن ؟
أفلي أنا تتجملين ؟
ووقفت .. في دوامة الأوان ملتهب الجبين
الأسود المكشوف من كتفيه
هل ترتدين ؟
لكنه لون حزين
لون كأيامي حزين
ولبسته
وربطت طوق الياسمين
وظننت أنك تعرفين
معنى سوار الياسمين
يأتي به رجل إليك
ظننت أنك تدركين..
هذا المساء
بحانة صغرى رأيتك ترقصين
تتكسرين على زنود المعجبين
تتكسرين
وتدمدمين
قي أذن فارسك الأمين
لحناً فرنسي الرنين
لحناً كأيامي حزين

*

وبدأت أكتشف اليقين
وعرفت أنك للسوى تتجملين
وله ترشين العطور
وتقلعين
وترتدين
ولمحت طوق الياسمين
في الأرض .. مكتوم الأنين
كالجثة البيضاء
تدفعه جموع الراقصين
ويهم فارسك الجميل بأخذه
فتمانعين
وتقهقهين
" لاشيء يستدعي انحناْك
ذاك طوق الياسمين
.. "

نزار قباني


jadore ce poème ,je suis fan de Nizar 9abeni
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:44 (2017)    Sujet du message: coin de la poésie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lycée Pilote Sfax Index du Forum -> Divers -> Discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 8 sur 9

 
Sauter vers:  
Dictionnaire MEDIADICO    
Retour en haut de la page

Top 10 | Top 50 | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com